Dans le plâtre à 15 mois

Mon chum a toujours collectionné les fractures. Il en a plus de 20…. Disons que c’est un, sinon LE plus gros risque du métier de pilote de freestyle motocross professionnel et Ben y a gouté. Même si ça fait longtemps que je me suis fait à l’idée que Morgan voudrait surement faire comme papa et que ça viendrait fort possiblement avec des fractures, je ne m’attendais vraiment, MAIS VRAIMENT PAS, à vivre ça à 15 mois. Mon bébé a la jambe dans le plâtre. Qu’est-ce qui s’est passé? Bonne question…

Jeudi soir

Ben fait la vaisselle pendant que je réponds à un courriel sur mon ordinateur. On entend soudainement pleurer. Morgan qui était à coté de Ben est tombé. Je remarque un peu d’eau par terre alors j’en conclus qu’il a probablement glissé. Rien de dramatique. Une chute sur les fesses comme il en fait 3-4 par jour. Il faut dire que Morgan est extrêmement curieux et un peu casse-cou.. Il grimpe partout et parfois, on manque de yeux autour de la tête! Je le prends, le console et l’apporte dans le lit pour lui donner son biberon d’avant dodo. L’heure du dodo a été assez mouvementée. La nuit encore pire. On n’a pratiquement pas dormi. Morgan était assez chigneux cette journée/ soirée là, alors je me dis que c’est juste la continuité… ou les dents qui percent? Je lui donne de quoi calmer le mal de dents et essais de le consoler. Il ne semble pas avoir mal, il est juste extrêmement chigneux.

Vendredi

Le lendemain matin, c’est pire. Il se réveille en pleurant et là, mon instinct de maman me dit que ce n’est pas normal. Peut-être qu’il s’est fait mal en se cognant la tête ou le dos la veille? On convient alors qu’on se rendrait à l’urgence après le déjeuner. Mais en se levant, on remarque qu’il refuse de marcher. Dès qu’on le dépose par terre, il le une jambe comme un flamant rose. F*ck le déjeuner. Mon chum va partir l’auto pendant que j’habille Morgan et on se rend à l’urgence. 8h plus tard, on appelle enfin Morgan. (On s’était dit que ce serait rapide étant donné qu’il y avait une grosse tempête et que les gens resteraient surement chez eux… Erreur.) Après lui avoir fait des radiographies (L’E-N-F-E-R prise 1) on rencontre l’urgentologue qui nous confirme qu’il n’y a pas de fracture franche, mais que ce serait probablement une « toddler fracture ». Rendez-vous le lendemain matin en orthopédie pour la suite des choses.

Samedi

On se rend très tôt à l’hôpital. Pas un chat à l’urgence (on a mal choisi notre journée faut croire :P) et rapidement, Morgan est pris en charge par l’équipe en orthopédie. Dre Beaulieu confirme rapidement qu’il s’agit bel et bien d’une « toddler fracture« . De ce que j’ai compris et selon les recherches que j’ai faites, il s’agit d’une micro-fracture impossible à voir sur les radiographies. Les os des bébés étant fragiles, ça arrive assez fréquemment chez les touts-petits entre 8-9 mois et 3 ans, mais comme on ne le voit pas sur les radios, c’est difficile à diagnostiquer. Comme il était évidement que Morgan refusait de mettre du poids sur sa jambe gauche, on a préféré lui fair un plâtre pour immobiliser sa jambe afin de permettre à la micro-fracture de bien guérir et ainsi éviter les complications. Faire le plâtre a été l’E-N-F-E-R pris 2. Les radiographies n’étaient rien comparé à ça… Pas facile pour un coeur de maman de voir son bébé autant en crise…

Morgan aura la jambe dans le plâtre pour le prochain mois. Heureusement, il ne semble pas trop souffrir ni être trop incommodé par son plâtre! On sait pas trop qu’est-ce qui a causé ça. Est-ce sa chute? Peut-être. Ça peut aussi être causé par le fait que les os reçoivent un stress quand les bébés se mettent à marcher ou courir. Vous trouverez plus d’infos (en anglais) sur les toddler fractures ici, ici et ici.