Montée de lait: Ces mères qui sont à boutte

Dans le cadre de la chronique «Maman à bord» présentée le mercredi 7h50 à Rythme 100.1

 

(Ce texte n’a absolument rien à voir avec l’émission Mères à boutte. Je ne connaissais pas l’existence de cette émission avant la publication de ce texte. Je n’ai même pas le câble! Vous allez évidement le comprendre en lisant le texte. Si vous ne le lisez pas et accrochez simplement au titre, tant pis pour vous!)

Je suis tannée des mamans qui font juste se plaindre et chialer que c’est dont difficile être maman, que leur vie est l’enfer, qu’elles n’ont plus de plaisir, etc.

Haters gonna hate.

Tu pensais quoi? Qu’avoir un enfant était la même chose qu’un happy hour trop arrosé à Cancun? Si c’est le cas, le retour à la réalité doit être particulièrement brutale. Sérieusement, depuis le début de ma grossesse, je lis majoritairement que des choses négatives sur la maternité sur les groupes Facebook destinés aux mamans et sur certains blogues. On dirait que c’est devenu une mode et ça m’enrage. Je ne me souviens pas d’avoir vu quelque chose de positif sur le sujet et pourtant, c’est à mon avis quelque chose de très très très positif. D’un autre coté, c’est peut-être à cause de tout ce négatif que je trouve que ma grossesse et les premières semaines avec mon bébé a été et sont VRAIMENT beaucoup plus facile que ce à quoi je m’attendais. 

Non, ce n’est pas toujours facile et moi aussi, mon bébé ne dort pas la nuit, me vomit dessus, pisse dans mon lit 3 fois par jour et hurle sans que je sache pourquoi. Chez nous aussi, la vaisselle sale s’accumule rapidement dans le lavabo, les boules de minou roulent de temps en temps dans le corridor et le panier de linge sale n’a jamais été aussi plein. Mais, j’ai un bébé en parfaite santé qui me comble de joie et que j’aime plus que tout au monde et malgré les cernes et le manque de sommeil, rien ni personne ne pourra surpasser la joie, le bonheur et le plaisir qu’il me procure.  Je ne suis pas différente des autres et ça m’arrive aussi de perdre patience. Moi aussi, ça m’arrive d’avoir besoin de me faire remonter le moral. Moi aussi, ça m’arrive d’avoir besoin de parler des moments plus difficiles avec les autres mamans. Moi aussi, ça m’arrive de pleurer et d’être à boutte. Mais je pense que tout est une question d’attitude. J’ai choisi de focusser sur le positif plutôt que sur le négatif et non seulement ça fait drôlement du bien, ça rend les choses beaucoup plus facile. Je comprends que c’est important de se supporter et de s’encourager entre mère et les réseaux sociaux  sont l’endroit idéal pour le faire et pour se sentir moins seule, mais je me questionne sur l’intérêt d’entretenir un cercle vicieux de négativisme. Loin de moi l’idée de faire du mom shaming ou de me comparer avec les autres mères, encore moins de dire que je suis meilleure ou plus chanceuse que les autres, mais je pense que le positif amène le positif et que le négatif amène le négatif. C’est comme dans n’importe quoi, l’attitude compte pour beaucoup!

Ce qui me dérange, c’est qu’on donne une fausse idée de ce qu’est une grossesse ou être maman. Dans mon cas (et dans le cas de plusieurs personne à qui j’en ai parlé), ça ne me rejoint pas du tout et ce n’est vraiment pas représentatif de ce que je vis. Voici donc ce que vous ne lirez jamais sur ces sites et qui pourtant, représente parfaitement ma situation et celles de plusieurs mamans:

♦ Même avec un bébé naissant, c’est possible de prendre soin de son couple. Mon chum est moi avions convenu dès le début de ma grossesse que nous ferions une activité ensemble sans bébé au moins une fois par semaine! Cinéma, resto, spa, etc. Nous avons la chance d’avoir 2 mamies en or qui attendent juste ça de garder Morgan et je sais que ce n’est pas le cas de tout le monde. Mais je pense que ce n’est pas une raison pour négliger son couple. Sinon, on peut aussi apporter bébé… Personnellement, on a inclus Morgan à nos activités et sorties dès sa naissance, donc on l’apporte avec nous partout et ça se passe super bien! En dernier recours, un kraft diner en bobette coller sur le divan en regardant OD pendant que le p’tit dort peut aussi faire la job! Encore plus s’il y a des rapprochements et que tu finis ça dans la maison de l’amour! (Les vrais fans de OD vont comprendre!)

♦ D’ailleurs, c’est possible d’avoir une vie sexuelle active et ce n’est pas vrai que la maternité vient avec des toiles d’araignée entre les 2 jambes.

♦ C’est possible d’avoir une vie sociale. Ce n’est pas parce que tu as un enfant que tu es JUSTE un parent. On est aussi des blondes et des amies. C’est certain que les 5 à 7 au resto peuvent se transformer en 4 à 6 dans ton salon, mais être maman n’est pas une raison pour ne plus voir ses amies. D’autant plus que ça fait un bien immense!

♦ C’est possible de prendre soin de soi. Je prends une douche ou un bain à tous les jours, mes cheveux sont propres, je prends le temps de me maquiller quand je sors de la maison, de me faire des manucures, des faciales, du shopping et je prends même le temps de faire matcher mes vêtements avec ceux de mon bébé! Il n’y a rien de mieux pour le moral que de se sentir belle! Faut-il encore prendre du temps pour soi.

♦ C’est possible de retrouver son corps d’avant. Encore là, chaque femme est différente, mais ce n’est pas vrai que tu vas automatiquement te trouver grosse et laide après ton accouchement ou que ton corps va changer drastiquement. Un mois après mon accouchement, mon corps est revenu à 5 lbs près exactement comme il était avant, une cicatrice à peine visible en plus. D’ailleurs, vergetures et cellulite ne viennent pas nécessairement avec le kit de départ de la nouvelle maman. Ça se peut que tu en aies, comme ça se peut que tu n’en ais pas. Ce n’est pas toi qui décide. Sauf que, tu peux mettre les chances de ton bord en t’alimentant bien, en buvant beaucoup d’eau, en hydratant ta peau et en faisant de l’exercice. Pas 3 semaines avant d’accoucher…. Avoir une bonne hygiène de vie à beaucoup de bienfaits, avant, pendant et après la grossesse. Et même si tu ne retrouves jamais ton corps d’avant, il a donné la vie et ça s’est pas mal plus beau que des abdos.

♦ Tu vas dormir. Oui, ton cycle de sommeil et tes nuits vont changer, mais c’est à toi à t’adapter. Un bébé, ça dort beaucoup, alors profites-en pour faire des siestes!

Mon bébé est encore jeune et tout ça va peut-être changer plus tard, mais pour le moment, je n’ai jamais eu autant de temps pour moi et pour faire les choses que j’aime. J’adore être en congé de maternité. Je suis en forme, je me sens bien et je me sens belle, même avec des cernes et un peu de vomi sur le chandail!

 

Tu as aimé l'article? Partage-le sur Facebook!