48h à Bangkok

Bangkok a volé mon cœur. Voilà, c’est dit! Je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre lorsque j’ai mis les pieds dans la capitale de la Thaïlande, mais une chose est sûre, je ne m’attends pas du tout à ça: un mélange entre New-York, Hong Kong et Miami, avec la chaleur des tropiques et l’exotisme de l’Asie. Si tout ça vous parle, vous devez absolument faire un arrêt à Bangkok lors de votre prochain voyage en Asie. De toute façon, c’est presque inévitable, si vous allez en Thaïlande, vous aller passer par Don Muang, l’aéroport de Bangkok. Prolonger vos vacances de quelques jours en y faisant un arrêt, vous ne serez pas déçu! C’est ce qu’on a fait à notre retour de Krabi. 48h à Bangkok, c’est très court, mais c’est assez pour tomber en amour avec cette ville et vouloir y retourner encore et encore!


Jeudi

Nous sommes arrivés à Bangkok le jeudi après-midi vers 15:00. Après une semaine à dormir à l’Hotel des trois coquerelles (les détails ici), mon chum avait envie d’un peu de luxe et surtout, d’une bonne nuit de sommeil (et moi de me laver les cheveux!). Nous avons donc réservé deux nuits au Oriental Residence Hotel qui est située en pleins cœur de la ville. Il faut calculer environ 40 minutes de l’aéroport pour se rendre au centre-ville de Bangkok, mais comme nous sommes arrivés à l’heure de pointe, le trafic a considérablement prolongé notre ride de taxi. J’en ai donc profité pour admirer toute la splendeur de la ville (et mon chum pour faire une sieste). Nous sommes arrivés à l’hôtel vers 16h15 et c’est là que nos 48h de rêve ont commencé! L’hôtel était MAGNIFIQUE et comme si ce n’était pas assez, notre chambre a été surclassée pour une suite au dernier étage!

La vue de notre balcon.


CONSEIL: Lorsque vous faites une réservation pour une chambre d’hôtel, ajouter une note dans le genre «It’s my girlfriend 30th birthday! Your best room and a nice view please!» Il y a de fortes chances que vous soyez upgradé! Et pour avoir 10% de rabais sur votre réservation, cliquez ici!


Après une bonne douche, nous avons mangé au resto de l’hôtel et nous sommes partis à pied découvrir le centre-ville de Bangkok et Soi Cowboy, ou si vous préférez, Cowboy Alley, la fameuse rue dans le film Hangover 2. Pour ceux qui n’ont pas vu le film, il s’agit d’une rue d’environ 150 mètres, éclairée par une multitude de néons roses, où il y a que des bars de danseuses et de Ladyboy. Je vous rassure, ce n’est vraiment pas mon genre d’activité, mais Soi Cowboy est vraiment un endroit très touristique à Bangkok et c’est quand même intéressant de voir toute la frénésie qui se dégage de l’endroit. En passant, si vous cherchez LE bar du film Hangover 2, il s’agit du Tilac. Après une bière sur une terrasse en écoutant la chanson One night in Bangkok de Murray Head, nous sommes retournés à l’hôtel en Tuk Tuk, sachant qu’une grosse journée nous attendait le lendemain!

A gauche, le fameux bar du film Hangover 2, le Tilac.


Vendredi

Nous avions un programme assez chargé le vendredi, car après avoir fait quelques recherches sur les incontournables de Bangkok, je voulais absolument visiter des temples et un night Market. Nous avons donc pris le skytrain, puis le bateau, pour se rendre au Wat Arun, un des plus beaux temple bouddhiste de Bangkok. Il y a plus de 31 000 temples à Bangkok, mais si vous en aviez seulement un à visiter, c’est celui-ci! Je n’ai pas de mot pour expliquer à quel point c’est grandiose!

Ensuite, nous avons pris un autre bateau pour se rendre de l’autre côté du fleuve Chao Phraya, pour visiter le temple Wat Pho, un des plus grands et des plus vieux temples de Bangkok. C’est là qu’on retrouve le plus long Bouddha couché au monde. Il fait 43 mètres de long et 15 mètres de haut. Pas besoin de vous dire que c’est très impressionnant! Le son qui résonne dans le bâtiment qui abrite l’immense statut est lui aussi assez unique. Ce son provient des 108 récipients en bronze dans lesquels les touristes jettent des pièces de monnaies. Semblerait-il que ça porte chance, en plus d’aider les moines à entretenir le temple.


IMPORTANT: Le coût d’entrée est de 30 BAHT (1.16$ CAN) pour le Wat Arun et de 100 BAHT (4$) pour le Wat Pho, mais le plus important, c’est que vous ne pouvez pas être en short ou en camisole, alors prévoyez vos vêtements en conséquences. Vous pouvez aussi louer des vêtements sur place.


En retournant au bateau, nous sommes arrêtés dans un petit resto mangé (encore une fois) un pad thaï et des spring rolls et nous avons visité les alentours. Nous nous sommes retrouvé dans une ruelle où les marchands vendaient des crevettes et poissons séchés et d’autres choses dont j’ignore. EURK que ça puait!!!

Après avoir passé la journée à visiter des temples au gros soleil et à la chaleur, nous sommes retournés à l’hôtel pour prendre une douche et se changer. La journée était loin d’être terminée, car je voulais absolument aller dans un night market. Comme pour les temples, il y en a plusieurs à Bangkok et je ne sais pas exactement où nous sommes allés… (Je peux seulement vous dire que nous sommes débarqués au bout complètement de la ligne de skytrain!) C’était très cool à voir et nous avons fait quelques achats!


Samedi

Finalement, après un peu moins de 48 heures, nous devions déjà dire au revoir à Bangkok, en se faisant la promesse d’y revenir bientôt!


À savoir…

  • Vous pouvez et vous devez négocier les conducteurs de tuk tuks, sinon, vous allez vous faire avoir! Ils chargent parfois le double aux touristes!
  • C’est très facile de se déplacer à Bangkok. Oubliez les taxis et opter pour les tuk tuks ou le skytrain, c’est beaucoup plus économique, même si les taxis ne sont pas dispendieux comparativement au Québec.
  • Attention au pick pockets, ils sont nombreux à Bangkok…

 

 

Tu as aimé l'article? Partage-le sur Facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *